lundi 6 novembre 2017

C'est Lundi, que lisez-vous ? #21



C'est un rendez-vous inspiré de It's Monday, What are you reading ? par One Person's Journey Through the World of Book et qui a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à 3 questions :
1 - Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2 - Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3 - Que vais-je lire ensuite ?


1 - Qu'ai-je lu les semaines passées ?


Depuis le 16 Octobre, pas beaucoup de lectures. J'ai surtout été très déçue de L'école du Bien et du Mal, ça a ralenti considérablement le rythme dirons-nous. Heureusement, j'ai beaucoup apprécié de me replonger dans l'univers Steampunk d'Andrea Cremer avec Le Secret de l'Inventeur et j'espère me procurer assez rapidement le troisième tome pour conclure la trilogie. Ma relecture de Rébellion m'a permis de mieux comprendre les tenants et la aboutissants de l'intrigue. Je parlerai prochainement de Songe à la douceur qui a été un coup de cœur : j'ai totalement accroché aux deux protagonistes et avec humour et sentiments, l'auteur représente avec justesse les amours retrouvés.


2 - Que suis-je en train de lire en ce moment ?

♦ Glacé de Bernard Minier ♦
Synopsis : Dans une vallée encaissée des Pyrénées, au petit matin d'une journée glaciale de décembre, les ouvriers d'une centrale hydroélectrique découvrent le corps sans tête d'un cheval, accroché à la falaise.
Ce même jour une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée.
Le commandant Servaz, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier l'enquête la plus étrange de toute sa carrière.

Il faut vraiment que j'arrive à me lancer pleinement dans ce livre qui squatte ma bibliothèque depuis des années. Il me manque rien que 2 lectures pour finaliser mon Pumpkin Autumn Challenge et 4 pour valider toutes les lectures que j'avais prévues. On est large. Plus sérieusement, je pense que je vais bien aimer cette lecture de Glacé mais que je n'arrive pas à me lancer...

3 - Que vais-je lire ensuite ?


Pour continuer dans le Pumpkin Autumn Challenge, je lirai le tome 3 d'Harry Potter en VO. Déjà parce que j'y arrive, et surtout parce que c'est mon tome préféré. Et ensuite je pense que je lirai Véridienne que j'ai emprunté à la bibliothèque - on reproche un côté trop "narratif" à ce livre mais pourquoi pas ?


Et vous ?

jeudi 2 novembre 2017

L'école du bien et du mal, tome 1

Titre : L'école du bien et du mal, tome 1
Titre original : The school for Good and Evil, book 1
Auteur : Soman Chainani
Édition : Pocket (Jeunesse)
Parution : 2015
Nombre de pages : 476
Synopsis : Kidnappées par une sombre nuit d'orage, Sophie et Agatha intègrent l'école du bien et du mal... Un lieu très spécial, où l'on forme les personnages de contes de fées. Pantoufles de verre et chevelure blonde soyeuse, Sophie est sûre de devenir princesse. Tandis qu'Agatha, cynique et solitaire, toute de noir vêtue, se voit déjà en sorcière. Pourtant, rien ne se passe comme prévu... et si l'erreur de casting révélait leur vraie nature ?





Avis :
    Agatha et Sophie vivent à Galvadon, un village totalement perdu et maudit : régulièrement, des enfants sont enlevés pour être "scolarisés" à l'école du Bien et du Mal. Ils finissent par tomber dans l'oubli, ou tomber dans un conte. Depuis quelques temps, Sophie est persuadée qu'on va l'enlever pour l'amener dans l'école du Bien. Agatha - comme tous les autres habitants de Gavaldon - a du mal à croire qu'un monstre enlève les enfants pour les former à l'univers féérique des contes. Mais un soir, le monstre arrive bien, et en voulant sauver son amie Sophie, Agatha est emmenée avec elle. Résultat : Agatha se retrouve dans l'école du Bien et Sophie dans celle du Mal. Et là, c'est le drame !

    L'idée de base est bonne : deux écoles pour deux types de héros, des cours différents, des valeurs différentes et surtout, une apparence et une personnalité qui permettent de bien diviser les bons des mauvais. Seulement, après des siècles d'existence, il semble qu'une erreur de casting ait eu lieu : Sophie était sûre de finir dans l'école du Bien - elle vivait pour ça ! - et Agatha, en toute logique, devait finir dans l'école du Mal - son apparence collait bien. Mais non. 
    Cette idée était complètement géniale, on voit des certitudes renversées, des personnages en colère ou juste décontenancés. Sophie et Agatha font face aux railleries tout en essayant de comprendre comment c'est arrivé. C'était franchement bien. Et là, c'est le drame !

    Le gros défaut de ce livre, c'est l'écriture. Elle est vraiment trop brouillon. Au début de ma lecture, j'ai trouvé de brèves descriptions mais je n'ai pas tellement tilté. C'est quand l'intrigue se met en place qu'on se perd. Il y a des moments où je ne savais même plus qui parlait, j'ai dû revenir en arrière pour comprendre ce qui se déroulait, et même encore en faisant ça, c'était pas super clair. C'est vraiment un point qui m'a ralenti dans ma lecture. Mais l'intrigue était assez bonne, alors merci l'intrigue !
   
    C'est vraiment dommage que l'écriture soit brouillon parce que je sentais que j'aurai davantage apprécié. Sophie et Agatha sont complètement opposées : j'ai adoré Agatha et Sophie m'est sortie par les yeux. J'ai eu du mal avec Tedros - le prince charmant ! - qui est clairement une girouette superficielle. Mais je me trompe peut-être. Étonnamment, j'ai apprécié les camarades de chambre de Sophie, même si elles sont glauques, moches et horriblement méchantes. Je n'ai pas pu tellement apprécier les autres personnages parce bon... écriture brouillon tout ça, tout ça !

  L'écriture brouillon accentue l'intrigue un peu hachée, un peu fourre-tout. Agatha et Sophie essayent de trouver des solutions pour retrouver leur bonne place et même rentrer chez elles - même si Sophie n'est pas très open à cette idée. Quand un plan ne fonctionne pas pour une raison absurde, la solution est encore plus absurde. Une fois, il faut trouver une réponse à une énigme, une autre fois, il faut avoir les meilleurs résultats, et puis finalement non... eh, j'ai que 4 lobes cérébraux, pas un de plus pour remettre l'intrigue en ordre !

    C'est vraiment vraiment vraiment (vraiment) dommage que l'histoire et l'écriture rendent l'ensemble flou parce que je pense que j'aurai adoré le tout. Vers la fin, tout se met petit à petit en place pour préparer le deuxième tome, mais entre le début et la fin, y'a le milieu - vous aurez au moins appris ça aujourd'hui, bravo ! - et ce milieu est trop perché pour profiter pleinement de la lecture.
     Il paraît que le deuxième tome est plus concis, plus organisé et que l'intrigue est assez bonne, mais j'ai été très déçue de ce tome-là et je ne pense pas me plonger directement dans la suite des aventures de Sophie et Agatha...


"Dans les Tours du Bien, en revanche, les garçons se battaient à l'épée, pendant que les filles apprenaient à parler aux chiens et aux hiboux. Comment s'étonner ensuite que les princesses de contes soient aussi godiches ?"

Vous aimerez peut-être : 

D'autres blogueurs en parlent :

mercredi 1 novembre 2017

Celle que..., tome 3 : Celle que je suis

Titre : Celle que je suis
Auteur : Vanyda
Édition : Dargaud
Parution : 2011
Nombre de pages : 190
Synopsis : Après "Celle que je ne suis pas" et "Celle que je voudrais être", Valentine semble être la première à pouvoir dire "Celle que je suis". Peut-être saura-t-elle concilier ses différents groupes d'amis, parler à Félix sans rougir, partager son temps entre les manga, le hip-hop et accessoirement, le bac français ?








Avis :
    J'ai réussi à emprunter le dernier tome de la trilogie de Vanyda. C'est déjà un exploit. Que j'ai réussi à l'emprunter et ainsi terminer la trilogie le même mois, c'est encore autre chose d'incroyable. Ne vous moquez pas. Chacun à ses victoires du quotidien, ok ? On me dit que les gens sont ici pour lire des chroniques et pas pour compter mes pseudos exploits. C'est noté... go !

    Valentine est désormais en 1ère et doit préparer son bac français. Elle s'est fait différents groupes d'amis au lycée et elle développe un intérêt pour le hip-hop, en plus de celui qu'elle avait pour les manga.
    Je crois que j'attendais beaucoup de ce dernier tome et j'ai été finalement un peu déçue. Comme dans les précédents tomes, on suit Valentine et ses différents groupes d'amis dans leur vie au lycée. J'ai toujours ma préférence pour Melvin et Juliette ou encore Mathis. J'ai toujours du mal avec Émilie qui se sert encore de ses amies comme de faire-valoir.  

   Valentine semble s'être réellement trouvée même si je n'ai pas vu beaucoup de différences entre la Valentine du deuxième tome et celle du troisième. Mais on voit clairement que Valentine assume maintenant ce qu'elle est, les choix qu'elle a fait, ses envies, ce qui lui permette de plonger davantage dans la romance. Un autre garçon fait son apparition : Charles est un ancien ami du collège qui retrouve Valentine et ses amies au lycée. Je n'ai pas accroché avec ce personnage et l'histoire est bien trop courte pour vraiment le développer sur quelques pages. 

    En conclusion, c'est une belle trilogie que nous offre Vanyda. Je pense qu'elle peut être lue par tout le monde : par les adolescents qui s'identifieront forcément à un des personnages et mêmes aux parents qui pourront voir que ce que leurs enfants font, c'est pas si terrible. En fait, j'en sais rien. Me grondez pas. 
    Vanyda arrive à très bien représenter l'adolescence à travers le personnage de Valentine qu'elle confronte à des personnes différentes d'elle, à des situations typiques de son âge et à qui elle offre un développement doux et naturel.



Chapitre 1, page 33 :


Autres tomes :
1 - 2

Vous aimerez peut-être :
Entre ici et ailleurs de Vanyda
Blue Spring Ride, tome 1 de Io Sakisaka

D'autres blogueurs en parlent :

BILAN D'OCTOBRE



[Saurez-vous deviner le film que j'ai vu ce mois-ci ?]

Bonjour ! Vous profitez bien des vacances ? J'espère pour vous, que vous en profitez pour faire tout ce dont vous avez envie - pour finir par glander toute la journée et ne rien faire de productif.
Ce mois d'Octobre a été très rempli en lectures : 6 livre, dont 5 d'environ 500 pages chacun, je suis assez contente, vu les précédents bilans livresques que j'avais présenté jusqu'alors.



Livres lus :
Le pays des contes, tome 1 - Le sortilège perdu de Chris Colfer : un premier tome très jeunesse dont l'originalité réside dans l'association des mondes féériques, mais l'intrigue évolue trop facilement.
L'école du bien et du mal, tome 1 de Soman Chainani : un premier tome pas convaincant pour moi, les héroïnes sont sympathiques - surtout Agatha - mais l'intrigue et l'écriture sont trop brouillon malgré une bonne idée de base.
Celle que..., tome 3 - Celle que je suis de Vanyda : un troisième tome qui m'a moins convaincue par rapport aux deux premiers. L'intrigue est principalement concentrée sur les amours de Valentine et j'ai trouvé cela moins naturel, moins frais.
Le secret de l'inventeur, tome 1 : Rébellion d'Andrea Cremer [Relecture] : j'ai dû relire ce tome pour me rafraichir la mémoire et j'ai encore plus apprécié ma lecture. On plonge dans un monde Steampunk de qualité avec des personnages attachants que j'ai pris plaisir à retrouver une seconde fois.
Le secret de l'inventeur, tome 2 : L'énigme du Magicien d'Andrea Cremer : Heureusement que j'ai relu le premier tome parce que sinon j'aurai été perdue. Cependant j'ai adoré les rebondissements, les cartes qui changent de main et les quelques nouveaux personnages, même si ça n'a pas été l'avis de tout le monde sur les blogs.


Lecture coup de ♥ du mois
♦ Songe à la douceur de Clémentine Beauvais ♦
J'ai pris ce livre sur un coup de tête à la bibliothèque : je pensais ne pas aimer le fait que ce soit tout en vers. En réalité, on n'y prête presque plus attention au bout de quelques pages et les rimes donnent un rythme et de jolies sonorités au récit.
L'histoire en elle-même est superbe : je me suis énormément attachée à Tatiana et Eugène, et j'ai été très émue de découvrir leur (nouvelle) histoire. On trouve des passages assez drôles au milieu des passages émouvants. Une lecture formidable que je vous recommande.


Chroniques publiées :
Le Serment du Titanic de Cathy Gohlke [Relecture]
Made in China de J.M. Erre
Enfants de la paranoïa, tome 1 de Trevor Shane
Celle que..., tome 1 - Celle que je ne suis pas de Vanyda
Celle que..., tome 2 - Celle que je voudrais être de Vanyda

Autres articles sur le blog :
• C'est Lundi, que lisez-vous ? #19 #20
• In My Mailbox #21


 Passez un bon mois de Novembre !

vendredi 27 octobre 2017

Le secret de l'inventeur, tome 2 : L'énigme du magicien

Titre : Le secret de l'inventeur, tome 1 : L'énigme du Magicien
Titre original : Inventor's Secret, book 2 : The Conjurer's Riddle
Auteur : Andrea Cremer
Traduction : Mathilde Tamae-Bouhon
Édition : Lumen
Parution : 2016
Nombre de pages : 370
Synopsis : Après l'explosion des Catacombes, seul foyer qu'elle ait jamais connu, Charlotte est contrainte de mener sa petite troupe de survivants, parmi lesquels une dizaine d'enfants, vers la Nouvelle-Orléans. Désormais leader du groupe, elle se retrouve face à des choix difficiles pour préserver la vie de ses jeunes protégés, mais continue de voir en Grave, malgré sa force herculéenne et ses origines inquiétantes. un allié et un ami.
Des méandres du Mississippi au bayou de la Nouvelle-Orléans, l'Empire fera tout pour empêcher Charlotte de rallier le quartier général de la Résistance, où l'attendent son frère Ashley et Jack, qu'elle tient désormais pour un traitre... Elle y découvrira l'envers de la rébellion - à commencer par sa propre mère, qui semble s'intéresser de très près à Grave et à ses capacités extraordinaires - sans compter les stratagèmes du puissant mage Nicodème et de Sang d'Acier, un flibustier français aux intentions troubles !

Cette chronique traite du Tome 2 de la trilogie Le Secret de l'Inventeur
/!\ Risques de Spoilers

Avis : 
    Ça fait plus d'un an que j'ai lu le tome 1 de cette trilogie. J'ai eu du mal à me lancer dans le tome 2 puisque j'avais lu qu'il était assez ennuyant, moins rythmé et j'avais peur d'être déçue. Heureusement, j'ai réemprunté les deux premiers tomes de la trilogie pour replonger dans l'univers, et je n'ai pas été si déçue que ça. 

    Le premier tome se termine par la destruction des Catacombes, l'endroit où Charlotte et ses amis ont grandi, où ils étaient en sécurité. Charlotte doit mener les enfants et les jeunes adolescents jusqu'au foyer de la Résistance, à la Nouvelle-Orléans : ils sont à découvert, avec peu de ressources, peu d'armes, et peu d'informations.
    À travers la fuite des enfants de la Résistance, on découvre un peu plus l'environnement dans lequel l'Amérique vit depuis des décennies : il existe des endroits plus sûrs que d'autres, des personnes à qui l'ont peut se fier sans trop de problèmes - "les ennemis de mes ennemis sont mes amis" et "ce qu'on ignore ne nous fait aucun tort" - et surtout, on comprend un peu plus ce qui a mené Britannia à diviser ainsi ses colonies et ses castes, contraignant la Résistance à vivre dans le plus grand secret. 

    C'est le côté "road-trip" qui freinait mon envie de lire ce deuxième tome et finalement, ça ne m'a pas dérangée. J'ai eu peur de tomber dans une action redondante mais j'ai été absorbée par les aventures que vivaient Charlotte, Pip, Birch, Scoff, Grave et les enfants. Tout le monde a fait preuve d'une grande maturité et l'intrigue a réussi à garder mon attention tout le long du voyage.
    Il faut dire qu'au bout du voyage de Charlotte, le Graal : le quartier général de la Résistance - que j'avais hâte de découvrir - et Ashley et Jack - que j'avais hâte de retrouver. 

    En réalité, j'ai un peu moins apprécié ce tome, mais c'est totalement subjectif.  Je m'explique. Les personnages de Scoff, Pip et Birch sont très présents et c'est bien : on découvre leur personnalité, leurs affinités et ils apportent une touche d'humour au récit. Cependant, je m'étais attachée à Ash et Jack et on les retrouve peu dans ce tome-ci, ça m'a un peu manqué.
    Heureusement, j'ai pu compenser ce manque en retrouvant des personnages que j'avais adoré dans le premier tome. Linnet est un personnage que je trouve de plus en plus formidable : elle est courageuse, insolente mais elle sait aussi être douce et sensée. Grave est encore plus attachant dans ce tome : on connaissait ses origines depuis la fin du tome 1, on le découvre "humain" dans ce tome-ci ; il est innocent, juste et loyal et c'est l'un de mes personnages préféré à ce jour. 
    Est-ce que je parle de Coe ? Non, je ne vais pas en parler parce que je l'aime encore moins. Ah ben du coup j'en ai parlé, tant pis *tête innocente*. Ah oui, je dois vous le préciser aussi : ne lisez pas le livre uniquement pour connaître Nicodème, la mère de Charlotte et Sang d'acier. Ils apparaissent encore moins que Jack et Ash, vous serez déçus. 

    Certains avaient reproché au livre d'être trop ennuyant ou même avec une intrigue beaucoup moins palpitante. Je n'ai pas trouvé : on découvre des nouveaux personnages, on est surpris, il y a du mouvement, les alliances changent ou se reforment... Je ne me suis pas ennuyée du tout.
    Ce tome 2 est clairement un tome de transition : on englouti beaucoup de nouvelles informations, les personnages évoluent peu et on fait un peu de "sur place" sur pas mal de points - notamment sur la romance qui m'avait beaucoup plu dans le premier tome, malgré le triangle amoureux. 
    J'ai pensé que l'intrigue aurait été plus intéressante à suivre si le point de vue avait été celui de Jack ou même Grave - qui est lui clairement au centre de l'intrigue cette fois-ci. Pourquoi pas, hein ? Je lance l'idée, comme ça... *innocence*

    Il semble que je n'ai pas été aussi déçue que mes collègues blogueurs mais ce n'est pas mon tome préféré non plus. J'ai vraiment hâte de lire le dernier tome pour connaître le fin mot des histoires. C'est vraiment un univers très riche que je vous conseille de découvrir, et tout de même : plongez-vous dans ce deuxième tome, vous serez surpris !


Chapitre 8, page 140 :
 "Depuis le départ d'Ash, elle avait dû endosser le rôle de chef et, même si personne ne s'était plaint ni n'avait contesté son autorité, elle n'était pas certaine de s'être montrée à la hauteur.
Au souvenir d'Ash, sa poitrine se serra. Voilà ce qu'elle aurait aimé retrouver : son frère. Elle avait beau détester son statut de cadette, les conseils réconfortants d'Ashley l'avaient bercée toute son enfance. Si elle ne pouvait recouvrer son innocence, elle pouvait néanmoins retrouver son frère."

Vous aimerez peut-être :
The book of Ivy, tome 1 d'Amy Engel
Divergente, tome 1 de Veronica Roth

D'autres blogueurs en parlent :

mardi 17 octobre 2017

Le pays des contes, tome 1 : Le Sortilège perdu

Titre : Le pays des contes, tome 1 - Le sortilège perdu
Titre original : The land of Stories, book 1 - The Wishing Spell
Auteur : Chris Colfer
Traduction : Yan Brailowsky
Édition : Michel Lafon
Parution : 2013
Nombre de pages : 414
Synopsis : Il était une fois, dans une ville ordinaire, des jumeaux prénommés Alex et Conner... Le jour où leur grand-mère leur offre un livre ancien, Le pays des Contes, leur vie plutôt morose change du tout au tout. Et pour cause ! Ce grimoire se révèle magique et les transporte dans un univers où les contes sont devenus réalité. Sauf que ce monde est beaucoup moins merveilleux que celui des belles histoires qu'ils ont lues. Boucle d'or est une criminelle recherchée, Blanche-Neige dissimule un lourd secret, et le Petit Chaperon rouge n'a même plus peur du loup. Pour rentrer chez eux, Alex et Conner n'ont qu'un seul moyen : rassembler les huit objets magiques comme la pantoufle de Cendrillon ou encore des cheveux de Raiponce, tout en tentant d'éviter les foudres de la Méchante Reine. Car cette dernière semble avoir un plan machiavélique qui pourrait bien piéger les jumeaux dans cette étrange contrée. À tout jamais.


Avis :
    Enfin ! Enfin je l'ai lu. Des années à en entendre parler sur tous les blogs, dans tous les In My Mailbox, dans tous les C'est Lundi, que lisez-vous ? et voilà que je l'ai lu. Bon. Et maintenant ?

    Alex et Conner sont jumeaux : elle est studieuse, appliquée et fan de contes de fées ; il est flemmard, blagueur et garde un raisonnement singulier. Ces deux enfants sont pauvres, vivent seuls avec leur mère depuis que leur père est décédé, et ils n'attendent que de retrouver la joie de vivre. Leur grand-mère passe le jour de leur anniversaire en leur donnant le livre Le pays des contes qu'Alex gardera précieusement, secrètement. Alex et Conner tombent accidentellement dans le livre et se retrouvent dans le Pays des contes, qui rassemblent tous les univers et les personnages de contes qui ont bercé leur enfance. C'est bien, c'est beau, mais il leur faut rentrer chez eux. Une seule solution : rassembler les 8 objets caractéristiques des contes de fées et demander un vœu, celui de rentrer à la maison.

    Commençons par les points positifs : c'est très original. Personne ne peut remettre en cause ceci, non ? L'histoire de la quête et le fait de tomber dans le livre je dis pas, ça fait un peu penser à Harry Potter. Mais le monde dans lequel ils tombent, c'est tout de même rudement bien pensé !
    Le Royaume du Petit chaperon rouge est voisin au Royaume Charmant et au Royaume de Blanche-Neige et tout ce petit monde se côtoie en évitant les trolls, les ogres et la Méchante Reine. C'est à moitié la joie, à moitié l'horreur. J'ai bien aimé suivre Alex et Conner dans les différentes régions du Pays des contes, à chaque région de nouvelles surprises. À chaque région de nouveaux contes et des personnages différents de ceux qu'ils connaissaient en lisant les histoires.

    J'ai beaucoup apprécié de retrouver les personnages de contes qui avaient aussi bercé mon enfance, mais effectivement, ils sont bien remodelés. Pour reprendre l'exemple du synopsis, Boucle d'Or est une fugitive - j'ai d'ailleurs pas bien compris pourquoi - et elle erre de régions en régions pour se sustenter et trouver où loger. À moitié sauvage, à moitié douce, la Boucle d'Or dormant dans le petit lit, utilisant le petit bol et la petite chaise est loin derrière celle du livre. Chaque région sa surprise, chaque Happy End a sa face cachée - coucou Cendrillon ! C'était vraiment super de trouver des petites anecdotes au fil des pages, ça rend la lecture plus surprenante, on voyage vraiment. 

    Ce qui est moins surprenant en revanche, c'est l'intrigue. Enfin, pas l'intrigue en elle-même mais les péripéties. Chaque fois qu'Alex et Conner localisaient un objet - les cheveux de Raiponce par exemple - ils établissaient un plan sans queue ni tête et hop, peu de surprises concernant l'action ! En lisant, je me disais "À tous les coups il va se passer ça" et devinez quoi ? Il se passait ça ! Je suis un peu mauvaise langue, parce que la fin - par exemple - et ben je pensais avoir deviné, et je suis restée à moitié sur les fesses. À moitié parce que oui, quand même, même quelques éléments de la fin sont prévisibles. 
    Ça m'a levé un peu l'enthousiasme que j'avais au début de ma lecture. Le fait de prévoir instinctivement la suite des évènements, ça enlève un peu de magie. Mais bon quelque part c'est pas si grave parce qu'en fait, les plans imaginés par les jumeaux, les personnages qui les aident et les différents objets à trouver sont assez originaux pour que ça puisse couler de source côté intrigue. 

    En réalité, l'histoire va beaucoup trop vite. Les péripéties se succèdent rapidement et j'ai eu du mal à comprendre le pourquoi du comment. Hop, on arrive dans un monde, "Oh mon Dieu c'est Cendrillon c'est formidable", vous auriez pas vu untel avec ceci ? Si ? Oh mais super ! Bon ben on a tout ce qu'il nous faut, allez à plus !". Voilà, en gros, on passe à peine un chapitre en compagnie d'un même personnage ou dans un même lieu.
    Les jumeaux ont-ils trouvé tous les objets ? Sont-ils rentrés chez eux ? Mystère et boule de gomme je ne vous le dirais pas. Ce que je peux vous dire c'est que quand ils trouvent un objet, c'est comme si ça allait de soi. J'ai eu plus de difficultés à trouver le bureau de Poste de mon quartier que eux de dégoter les objets dans un monde inconnu. Ce n'est pas du vécu, je sais où se trouve le bureau de Poste... derrière la rue, juste avant le... enfin là où c'est indiqué sur Google Map.

    J'ai beaucoup aimé les personnages - on a déjà parlé des héros de contes qui sont totalement retournés avec l'exemple de Boucle d'Or - mais aussi, il me semble que des personnages inconnus se soient greffés au Pays des Contes et même eux, ils m'ont plu. J'ai davantage adhéré avec le personnage de Conner qu'avec Alex. Conner est plus intrépide, plus farceur, plus insolent, mais je l'a tout de même préféré. Alex n'a pas de défaut particulier mais... j'ai moins aimé son personnage de fille modèle et "je-sais-tout". C'est comme ça.
    
    Pour conclure, les points forts : les personnages, l’originalité des lieux, les "coulisses" des contes de fées. Les points faibles : des péripéties prévisibles et des plans élaborés à la va-vite et sans queue ni tête. Certains reprochent le style "trop jeunesse" et la superficialité du récit mais je ne vais pas m'arrêter sur ce point : j'ai presque un quart de siècle, évidemment que c'est "trop jeunesse" pour moi...
    Cela dit je vous recommande quand même de plonger vous aussi dans le monde des contes, histoire de retomber en enfance pendant 400 pages !


Chapitre 6, page 106 : 
"- Je repensais à quelque chose. Alice s'est retrouvée dans le pays des merveilles après être tombée dans un terrier de lapin. La maison de Dorothée s'est envolée dans une tornade qui l'a déposée dans la terre d'Oz. Les gamins de Narnia ont traversé une vieille armoire... Quant à nous, nous nous sommes retrouvés dans le pays des contes de fées en tombant dans un livre.
- Où veux-tu en venir, Conner ?
- C'est juste que je trouve ça un peu nul, comparé aux autres, répondit-il en soupirant à nouveau. Je me demande s'il y a un groupe de soutien pour les gens comme nous. Tu sais, des gens qui voyagent par accident dans d'autres dimensions, ou un truc comme ça."

 Lu dans le cadre du
Pumpkin Autumn Challenge

Vous aimerez peut-être :
Gardiens des Cités perdues, tome 1 de Shannon Messenger
Cité 19, tome 1 de Stéphane Michaka

D'autres blogueurs en parlent :

lundi 16 octobre 2017

C'est Lundi, que lisez-vous ? #20






C'est un rendez-vous inspiré de It's Monday, what are you reading ? par One Person's Journey Through the World of Book et qui a été repris par Galleane

On répond comme chaque Lundi à 3 questions : 
1 - Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2 - Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3 - Que vais-je lire ensuite ? 



C'est parti !

1 - Qu'ai-je lu la semaine passée ? 


J'ai terminé la Trilogie de Celle que de Vanyda avec le dernier tome : Celle que je suis. Bizarrement, j'ai moins aimé ce tome-ci que les deux premiers. Ce ne sont pas les œuvres de Vanyda que je préfère. J'ai enfin fini Le Pays des contes : Le sortilège perdu. J'ai été un peu déçue parce que j'en attendais beaucoup. C'est effectivement très jeunesse et très original mais c'est aussi quelque part très vite expédié... enfin je détaillerai ça dans une chronique. 

2 - Que suis-je en train de lire en ce moment ?

♦ L'école du bien et du mal, tome 1 de Soman Chainani ♦
Synopsis : Kidnappées par une sombre nuit d'orage, Sophie et Agatha intègrent l'école du bien et du mal... Un lieu très spécial où on forme les personnages de contes de fées. Pantoufles de verre et chevelure blonde soyeuse, Sophie est sûre de devenir princesse. Tandis qu'Agatha, cynique et solitaire, toute de noir vêtue, se voit déjà en sorcière. Pourtant, rien ne se passe comme prévu... Et si l'erreur de casting révélait leur vraie nature ? 

Alors euh... cette lecture, c'est la lecture jeunesse décevante qui sera de trop. Sur les 3 livres que j'ai déjà présenté aujourd'hui, aucun ne m'a spécialement emballé et 2 sont beaucoup trop jeunesse pour moi. En fait, pour L'école du bien et du mal, au-delà d'être "trop jeunesse", il est surtout "trop brouillon". J'ai dû relire des passages entiers pour être bien sûre de savoir ce qu'il se passait, parfois, on ne sait pas qui parle et ne parlons pas des scènes de course-poursuite ou des scènes avec de l'action...

3 - Que vais-je lire ensuite ?
 

Comme je l'ai dit plus haut, les romans jeunesse, j'en fait une overdose. Alors vu que j'ai un peu emprunté les deux premiers tomes du Secret de l'inventeur, je vais les lire - surtout que jadis, j'avais bien aimé le premier que je dois relire - mais après stop. Je devais lire Glacé pour le Pumkin Autumn Challenge et je pense lire en parallèle Les piliers de la Terre qui me fait de l’œil depuis une semaine.
 
 
 
 Finalement, c'est pas tant l'éclate que ça cette semaine...
Et pour vous ?